L'histoire de Où?, La première carte Internet en Espagne (première partie)

2018
Anonim

L'histoire intéressante du premier répertoire de ressources Web en Espagne, baptisé Où?

,

Personne ne pouvait imaginer en 1993 comment le monde changerait l’arrivée d’Internet. Pas même les membres du Département de l'éducation de l' Université Jaume I de Castellón (UJI), qui ont créé volontairement et à titre expérimental le premier, et le plus important, répertoire de ressources Web d'Espagne, baptisé Où?

Les premières années des années quatre-vingt-dix ont vu la proto-Internet des systèmes de fichiers hiérarchiques, du type FTP et Gopher, ainsi que des bases de données WAIS. Mais bientôt, le World Wide Web est venu du CERN et, en bref, la forme d'accès aux réseaux que nous connaissons tous. Jordi Adell et son équipe de l’UJI ont donc décidé de développer un moteur de recherche permettant de cartographier les sites Internet espagnols, sans même s’imaginer que ce jouet académique basé sur le protocole TCP / IP allait être utilisé. assumer le passage à une nouvelle ère. Jordi Adell le raconte de la manière suivante:

"Pour nous, Internet était un réseau académique. Son contenu était, dans sa grande majorité, lié à la technologie même qui rendait possible l’Internet et la technologie informatique. Petit à petit, d'autres contenus, applications, etc. sont apparus. Le boom de l'Internet était imprévisible, je pense. Nous avions une petite idée de ce qui allait se passer quand AOL était connecté à Internet. Soudain, plusieurs millions de personnes (maintenant un chiffre sans importance, alors très important) sont venues de forums fermés et un babillard électronique tel qu'AOL a atterri sur le Net News, des forums, etc., demandant comment tout cela fonctionnait. Mais non, nous n’imaginions pas le développement futur d’Internet. Dans la première carte des ressources Internet en Espagne que nous avons réalisée, il y avait 12 serveurs Web d'universités et de centres de recherche. Et ce fut une expérience. "

Où? est né comme une représentation géographique de sites Web espagnols à partir d’une image scannée d’une carte scolaire de l’état des autonomies acquise dans un magasin d’articles de papeterie. Je ne pourrais pas avoir des origines plus humbles.

Mais les années suivantes ont été cruciales pour l'expansion du réseau de réseaux aux États-Unis, en Europe et également en Espagne. Le nombre de serveurs Web et le nombre d'utilisateurs ont commencé à augmenter de façon exponentielle depuis 1994. De plus, ils ont proliféré dans notre pays. Les fournisseurs de services Internet, comme le dit Adell:

"InfoVía [réseau Internet parallèle de Telefónica] a permis à quiconque de devenir un fournisseur d'accès Internet. À un moment donné, il y avait plus de fournisseurs en Espagne que dans toute l'Europe. C'étaient de très petites entreprises, avec une faible capacité de service client et un avenir dépendant totalement de Telefónica. "

Dans le même temps, la création d’Adell et de son équipe est progressivement devenue une référence pour le cyberespace espagnol . C’est pourquoi les demandes des administrateurs de sites Web d’intégrer le répertoire se sont multipliées pour saturer le système.

Pour 1995, la situation est devenue critique et une série de décisions ont dû être prises afin de garantir l’extensibilité de Where? Il est alors perçu comme un besoin de convertir le répertoire en base de données automatisée en choisissant l'un des modèles les plus représentatifs du moment: un catalogue thématique tel que Yahoo ou un index de mots tel que Altavista.

Jordi Adell estime que, dans le contexte des moteurs de recherche, l’incertitude et l’ignorance étaient nombreuses à l’époque des débuts:

"Le modèle Yahoo, qui était un catalogue fait à la main, indiquait clairement qu'il ne serait pas adapté à un énorme Internet. Contre le modèle de Google, plus tard, automatisé et basé sur des robots et leur indice de pertinence. Je me souviens que les moteurs de recherche proposaient tout, adresses e-mail gratuites

jusqu'à votre horoscope. "

En ce moment, le projet reçoit une impulsion importante: Adell est impliqué dans l'aventure d'Enric Navarro, Toni Bellver et Carles Bellver, du service informatique, et Ismael Sanz, membre de l'UJI en tant que membre du projet Euroinfo. Tout le monde travaille dans Où? pendant son temps libre, c’était une initiative extérieure à l’activité de l’Université Jaume I:

"Nous n'étions pas un groupe de recherche dont l'objectif est d'enquêter et de publier, ni un service au sein de l'université. Nous n'avions reçu des fonds que de certains accords pour la fourniture de services (nous avons par exemple conçu le site Web RedIris ou la délégation de la Commission européenne en Espagne, nous avons également rédigé un rapport et organisé une formation sur le Web au cours de cette période). Avec l'argent d'un contrat, nous achetons la machine où nous assemblons Où? Nous étions avant tout un groupe d'amis qui aimaient tout cela. "

Mais ce "groupe d’amis" (nous ajouterions aujourd’hui les "amis geek"), tels que définis par Jordi Adell, était très clair sur les deux objectifs de l’initiative: d’une part, analyser le développement de l’Internet en Espagne et, d’autre part, expérimenter Les technologies qui sont apparues à l'époque étaient liées à l'indexation de textes et aux langages d'étiquettes ( langages de balisage ).

Le nom du moteur de recherche, Donde?, Était l'acronyme de Online Directory of Spain et s'inspirait de la phrase que William Gibson a empruntée à Gertrude Stein pour expliquer le cyberespace: Il n'y a pas de là-bas, ce qui pourrait être traduit par Non. Il y a un où, là .

Si vous voulez savoir comment se termine l'histoire de Where? Restez à l'écoute pour Think Big Blog. Demain nous le publierons.

Image: Mariano Real Pérez via Compfight cc

Articles Populaires

Lire La Suite