Mobilisation numérique: une marche sur Facebook contre le travail des enfants

2018
Anonim

"Affrontez le travail des enfants" est la devise de la campagne lancée sur Facebook à laquelle Fundación Telefónica a pris une part active.

,,

Le succès médiatique que la cause défendue par le sous-commandant Marcos et l’Armée de libération nationale zapatiste dans les années 1990 a démontré deux choses: d’une part, la force de l’Internet en tant que moyen de communication de masse qui commençait tout juste à se faire jour et, d’autre part, , que le monde s'était vraiment globalisé, au-delà de ce que défendaient les textes académiques, de sorte que tout phénomène fortement local, tel que la lutte pour les droits des peuples autochtones du Chiapas au Mexique, puisse acquérir un intérêt et engagement international

Et l'ère de la mobilisation numérique mondiale avait commencé. Au fil des ans, les organisations sociales ont appris à utiliser le réseau comme moyen de dénonciation, comme source de ressources et comme instrument pour renforcer le soutien à une cause spécifique. Il y a même des plates-formes qui, comme Change.org, offrent aux médias en ligne le support nécessaire à leurs campagnes.

Dans cette même lignée d'activisme numérique, la Fundación Telefónica, en collaboration avec l'Organisation internationale du travail (OIT) et le gouvernement du Brésil, a lancé la Marche virtuelle "Pour un monde sans travail des enfants", une application qui permet aux utilisateurs réseau social Facebook manifeste contre le travail des enfants . Le but de l'action est de motiver la société mondiale à participer au défi que constitue l'élimination du travail des enfants, qui touche 215 millions d'enfants et d'adolescents, dont 115 millions sous leurs pires formes.

La forme prise par cet appel à l'action est celle d'une marche virtuelle parcourant symboliquement les 8 760 kilomètres séparant La Haye, qui a accueilli la IIe Conférence mondiale sur le travail des enfants en 2010, de la ville de Brasilia, qui abritera le III Conférence les 8, 9 et 10 octobre de cette année.

Chaque personne qui fait don de la photo de son profil Facebook les aide à parcourir 100 mètres de la marche et à construire la figure de la "Molinete", symbole de la lutte contre le travail des enfants, qui sera ensuite imprimé ou projeté sur une grande l'événement brésilien.

Cette marche virtuelle imite, par le biais de la technologie numérique, la Marche mondiale qui a eu lieu en 1998 et qui comprenait des manifestations contre le travail des enfants pour sensibiliser la société et encourager les gouvernements du monde entier à se conformer aux lois protégeant les enfants. et les adolescents et exigent l’élimination immédiate des pires formes de travail des enfants.

La Marche mondiale a permis à des milliers de personnes dans le monde entier de se rassembler pour manifester leur rejet du travail des enfants. Cela a commencé le 17 janvier 1998 et, après avoir parcouru la planète, a abouti à la conférence de l'Organisation internationale du travail (OIT) qui s'est tenue à Genève. Les voix de ceux qui ont défendu les droits des enfants ont été reflétées dans le projet de convention de l'OIT contre les pires formes de travail des enfants. L'année suivante, ce document a été adopté à l'unanimité et ratifié par 172 pays.

La Marche virtuelle est ouverte à tout utilisateur d’Internet désireux de soutenir la défense des droits des enfants. "Affrontez le travail des enfants" est la devise de la campagne, disponible sur le lien suivant sur la page Facebook de la IIIe Conférence mondiale sur le travail des enfants.

Articles Populaires

Lire La Suite