La sonde InSight de la NASA est piégée à la surface de Mars

2018
Anonim

La sonde InSight de la NASA, lancée en mai 2018, pourrait être menacée par l’instrument principal responsable du forage de la surface des sabots de Mars.

,,

Le 5 mai 2018, la NASA (Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace) a déployé l'une de ses grandes missions d'étude de Mars avec le lancement de la sonde InSight depuis la base de Vandenbeg en Californie (États-Unis).

Après sept mois de voyage, 485 millions de kilomètres et un coût d'environ 800 millions d'euros, la sonde a réussi à atterrir sur la planète rouge en novembre après avoir surmonté la prétendue "sept minutes de terreur", à savoir la réduction de la vitesse de 20 000 kilomètres / heure à seulement 8 kilomètres / heure sans collision.

La mission, dirigée par une équipe du laboratoire de propulsion par réaction (Jet Propulsion Laboratory), vise à en apprendre davantage sur la température, la géologie, l’équilibre thermique et l’activité sismique de Mars.

La mission InSight, en danger de continuer

Cependant, nous avons récemment pu connaître les derniers détails du projet qui ne sont pas très encourageants. Le 28 février, la sonde a été arrêtée lors d'un premier test de son instrument HP3. L'appareil chargé de creuser à la surface a été bloqué dans le sol de Mars .

C'est un marteau pneumatique qui intègre une série de capteurs permettant de mesurer la température et de forer jusqu'à cinq mètres de profondeur afin d'analyser l'intérieur et d'obtenir plus de détails sur sa composition.

Ce problème a mis la mission en danger, car la NASA n’a pas encore réussi à déchiffrer car le problème s’est posé, bien que tout indique que cela a été provoqué par une pierre ou par le mécanisme de protection du marteau lui-même . "L’équipe a décidé de suspendre les travaux pour le moment afin de permettre une analyse plus approfondie de la situation et de développer des stratégies pour surmonter cet obstacle", a déclaré l'un des enquêteurs principaux de HP3, Tilman Spohn .

Le mécanisme a pour objet d’analyser les mouvements sismiques et la géologie des sols de la planète. La NASA a donc annoncé qu’à la fin du mois elle effectuerait un test de martelage de 15 minutes afin que le sismographe de la sonde puisse analyser bloquer l'instrument .

Pour le moment, la mission se poursuit jusqu'à ce que la NASA analyse le problème et trouve la solution pour relancer la sonde qui, selon ses prévisions, étudierait la planète rouge pendant deux ans .

Articles Populaires

Lire La Suite