Améliorer les résultats du secteur de la technologie

2018
Anonim

Le secteur de la technologie a progressé de 3, 3% en 2016 et atteint un chiffre d'affaires de 23 441 millions d'euros en Espagne. Ces données, extraites d'un rapport récent présenté par AMETIC (Association multisectorielle de sociétés de l'électronique), garantissent la reprise d'un marché en constante évolution.

,

Sommes-nous confrontés à la réactivation du marché technologique ou est-ce un simple mirage? Si nous nous référons au rapport présenté par AMETIC, dans lequel les chiffres des entreprises sont rassemblés et d’autres indicateurs de marché intéressants analysés, la situation s’est améliorée par rapport aux années précédentes. En 2016, le secteur des technologies de l'information en Espagne a connu une augmentation de 3, 3% par rapport à 2015, pour atteindre un chiffre d'affaires de 23 441 millions d'euros.

Le rapport susmentionné met en lumière des données intéressantes et positives: l’emploi a augmenté de 2, 8% et l’ augmentation de la demande de services TIC, de 5, 2%, ce qui représente 15 963 millions d’euros en facturation Il existe également un autre indicateur positif qui fait référence à la croissance de logiciels de 3, 6%, ce qui se traduit par un chiffre d'affaires de 4 379 millions d'euros.

Lors de l'analyse de ces chiffres - après trois ans de résultats positifs - les experts soulignent le caractère anti-inflationniste du secteur des technologies de l'information, en raison de la baisse du prix des produits et de l'augmentation des fonctionnalités et des capacités des nouvelles versions technologiques allé au marché. La croissance de l’activité TIC est, par ailleurs, liée aux processus de transformation numérique et en particulier aux services que cette transformation implique. Les employeurs accordent une valeur négative, bien que sans données quantifiables, à la pénalité qui a entraîné une instabilité politique et des retards dans la formation du gouvernement; une situation qui a affecté négativement les investissements publics.

Les investissements dans les TIC étaient principalement concentrés dans l'industrie, la banque et les assurances en 2016, tandis qu'en 2017, les espoirs reposaient sur les nouveaux plans numériques du gouvernement, ainsi que sur l'exécution de projets de transformation numérique visant à concours des administrations publiques.

La crise économique de ces dernières années a eu un impact négatif sur le renouvellement du parc technologique, prolongeant la durée de vie de l'équipement et générant, par conséquent, une demande accrue de tâches de maintenance (services de TIC). Cependant, les applications visant à accroître la productivité et la compétitivité ont permis de stimuler la croissance des logiciels, tant dans les nouveaux investissements que dans la mise à jour des systèmes existants.

Au cours de l’année écoulée, il convient également de noter la nette reprise des ventes d’applications et de services logiciels dans le nuage, ainsi que les acquisitions liées à la réglementation des licences, à la suite de l’entrée en vigueur des réformes juridiques approuvées en 2015.

Enfin, nous devons également évaluer les efforts déployés par le secteur en matière d’embauche de main-d’œuvre, en portant le nombre direct d’employés dans le secteur à plus de 200 000 personnes.

Le secteur, en mutation constante, est également influencé par le recours croissant au commerce en ligne. Selon les dernières études de marché, sept internautes espagnols sur Internet effectuent régulièrement leurs achats sur différentes plateformes en ligne. Les prévisions pour l'année en cours varient entre 10 et 15% d'augmentation. Malgré cela, 44% des personnes n’ont jamais fait d’achat en ligne ou ne prévoient pas le faire à l’avenir.

Articles Populaires

Lire La Suite