vCPE, virtualisation du réseau haut débit

2018
Anonim

L’objectif est de simplifier l’installation d’équipements à domicile ainsi que la connectivité et les réseaux d’accès large bande de Telefónica.

,

Cela fait à peine un an que nous avons commencé à raconter à partir de ce même blog le début d’un voyage: celui de la virtualisation de réseau. Au cours de cette période, de nombreux kilomètres ont été parcourus, d'autres voyageurs ont rejoint le groupe, des cartes ont été cartographiées et de nouveaux itinéraires ont été choisis. Et, un an plus tard, une nouvelle étape commence: la mise en pratique des idées et des preuves de concept qui avaient jusque-là été développées dans un laboratoire de Telefónica I + D.

Ainsi, en octobre 2013, au Brésil, en collaboration avec NEC, le premier projet pilote visant à virtualiser une partie des équipements installés au domicile de nos clients haut débit a été lancé. C'est ce que l'on appelle en anglais Virtual Client Premise Equipment (vCPE). L’objectif est de simplifier l’installation d’équipements à domicile ainsi que la connectivité et les réseaux d’accès large bande de Telefónica.

Le vCPE permet de transférer les fonctions "logiques" des passerelles résidentielles (les équipements installés chez le client) vers le réseau de l'opérateur, de manière à ce qu'elles puissent être mises à jour, développées et exploitées de manière uniforme et beaucoup plus centralisée. C’est que le routeur domestique est limité à prendre en charge les fonctions de connectivité de base (Wi-Fi, Ethernet et modem), communes à toute architecture de réseau et service possibles, tandis que les autres fonctions pouvant être adaptées sont fournies à partir de. le Web. Il est intéressant de noter que cette nouvelle architecture ne nécessite pas de remplacer les routeurs actuellement déployés chez le client, car il suffit de les reconfigurer pour interagir correctement dans le nouvel environnement, ce qui permettrait potentiellement la migration de l’ensemble de l’usine si: c'était nécessaire.

En minimisant la dépendance au matériel déjà déployé dans les dépendances client (pour lesquelles seules des fonctions de base sont requises), la virtualisation apportera des avantages considérables au client final, qui bénéficiera d'un service plus agile et d'une meilleure expérience client, ainsi que pour la gestion du réseau de l'opérateur, qui sera plus simple et plus uniforme. Ainsi, on s’attend à ce que, avec cette nouvelle technologie, la gestion du réseau soit beaucoup plus simple et plus souple, tout en réduisant les incidents et les pannes chez le client. En outre, la moulabilité offerte par le nouveau modèle de connectivité résidentielle est idéale pour faciliter le déploiement de nouveaux services à domicile dans les années à venir, raccourcir son délai de mise sur le marché et renforcer l'expérience de connectivité du client.

La solution testée dans le projet pilote repose sur des technologies et des architectures de virtualisation de réseau développées à l'origine par Telefónica I + D et industrialisées par NEC, qui les intègre également au reste de l'environnement de l'opérateur. Le premier service inclus dans le projet pilote - auquel seront associés d'autres services de sécurité, de diagnostic avancé, de vidéo, etc. sur la durée de la même - est le double accès Internet avec IPv4 et IPv6, offert quel que soit le modèle de routeur (nouveau ou ancien) ou le type d’accès (cuivre ou fibre) précédemment détenu par l’utilisateur.

Grâce à ce travail conjoint, Telefónica et NEC mettent en commun leurs capacités technologiques dans le but ultime de démontrer la viabilité de la technologie et de développer commercialement le vCPE et de permettre ainsi l’innovation, qui a commencé dans un laboratoire., enfin atteindre le marché et le client.

Articles Populaires

Lire La Suite